Retour aux films

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

T’es un bonhomme

Sylvain Certain

En deux mots

Un hymne à l'amour inattendu ! (et pourtant c'était mal parti)

Synopsis

Sous la pression de son grand frère, Willy va devoir devenir un homme...

Pour aller plus loin

Le quiproquo est en lui-même un procédé susceptible de désorienter et de ravir tout à la fois les spectateurs, depuis les origines du théâtre classique jusqu’aux plus gros succès de la comédie populaire à l’écran. T’es un bonhomme s’inscrit dans cette riche tradition de déconstruction des apparences, et surtout du préjugé des regards, en mettant en scène deux frangins issus d’une zone perçue immédiatement comme sensible et synonyme de violences latentes. Un jeune homme qui s’approche tranquillement pourrait bien en être la victime expatoire au moment de s’engager dans un tunnel qui évoque le terrible souterrain de l’Irréversible de Gaspar Noé...

Pas question de “spoiler” ici le nœud d’un film très court – à peine deux minutes ! – primé en 2017 pour son scénario, justement, lors du Mobile Film Festival, une opération qui aura, par sa vocation même – avec comme seule nécessité le recours à un smartphone – véritablement démocratisé l’accès à la fiction pour toute une génération de créateurs a priori éloignés des arcanes du Septième Art. T’es un réal’, bonhomme !

Générique

Production Certain Sylvain

Scénario Sylvain Certain Musique Romain Trouillet Interprétation . Jeels, Mohamadou Diop, Guilhem Du Fayet

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
02’14
Fiction
Comédie sentimentale
Humour
2017
Francais

Art & Essai

Visa : 2017003950

Disponible en physique : non

Fin de droit : 04/03/2020
Retour haut de page