Retour aux films

Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

La chambre vide

Dahee Jeong

En deux mots

Grand prix du Festival d'Hiroshima et de Séoul en 2016.

Synopsis

Dans la chambre de la femme, des souvenirs s’accumulent et disparaissent sans cesse comme de la poussière. L'homme passe du temps dans cette chambre en créant de petits jeux inutiles avec ses souvenirs à elle.

Avis du programmateur

Passée par l’École des Arts décoratifs à Paris (l’Ensad), la Sud-Coréenne Dahee Jeong suit une trajectoire des plus remarquées au sein de la production animée française d’aujourd’hui. Après avoir reçu le Cristal du court métrage à Annecy pour Man on the Chair, également présenté à Cannes au sein de la Quinzaine des réalisateurs, la jeune artiste a confirmé tous les espoirs placés en elle en gardant le cap d’un certain dénuement dans l’expression graphique et en creusant des thèmes ténus, parfois énigmatiques, invitant le spectateur sur un terrain volontiers instable, où sa propre intériorité est interrogée. Avec La chambre vide, le spectre d’un amour lointain semble se dessiner délicatement, sans qu’on soit certain qu’il ait existé vraiment, ni ce qui a précipité sa fin... L’élégance du trait et des couleurs pastel exerce vite une fascination que fait croître encore cette capacité de la réalisatrice à jouer avec le point de vue et faire bouger son décor autour d’un point fixe donné, comme pour mieux pénétrer à l’intérieur d’un paysage mental en plein spleen. Du grand art, tout simplement...

Générique

Production Sacrebleu productions, Between The Pictures

Scénario Dahee Jeong Musique Ma Sangwooo Interprétation Ji-Tae Yu, Dahee Jeong

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
09’27
Animation
Enigme
Portrait
Dessin sur papier, Ordinateur 2D
Corée du Sud, France
2016
Coréen

Curiosités

Visa : 144.012

Disponible en physique : non
Retour haut de page