Retour aux films

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

Johnny Express

Woo Kyungmin

En deux mots

Irrésistible court métrage sud-coréen “haut” en couleurs, pour tous les âges.

Synopsis

En 2150, Johnny, un facteur de l’espace plutôt paresseux, traverse le cosmos pour livrer ses colis. Son vaisseau se pose bientôt sur une très petite planète...

Pour aller plus loin

Très largement visionné sur la Toile et partagé sur les réseaux sociaux, Johnny Express a aussi heureusement trouvé sa place sur grand écran, provoquant immanquablement l’hilarité des assemblées de spectateurs de tous les âges. Ce court métrage sud-coréen aux couleurs vives et aux graphismes ronds se révèle en effet irrésistible, multipliant les gags de manière effrénée, ainsi que de savoureuses références aux films de science-fiction et “catastrophe” les plus célèbres, Godzilla en premier lieu.

La portée comique de la situation est accrue par l’ironie de la situation : ce livreur de l’espace, le flegmatique Johnny, ignore complètement la panique qu’il déclenche sur la planète où il a posé son vaisseau, puisque ses habitants et ses métropoles sont microscopiques, donc absolument invisibles à son œil torve, fatigué par les voyages intergalactiques…

Gageure supplémentaire relevée, on s’attache au petit peuple de gentils aliens involontairement attaqués, même en cinq minutes, ce qui suffit à poser le génie de ce petit bijou venu du Pays du matin calme qui, pour notre plus grand plaisir, ne l’est pas toujours, calme !

Générique

Production Prêt-à-tourner Filmproduktion GmbH, Schweizer Radio und Fernsehen , SRG SSR

Scénario Kim Jisang, Woo Kyungmin Musique Kim Myungjong

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
05’20
Animation
Science-fiction
Humour
Ordinateur 3D
Corée du Sud
2014
Film muet

Tous publics
Public : 9-12 ans

Visa : 2014003143

Disponible en physique : oui

Fin de droit : 31/12/2019
Retour haut de page