Retour aux films

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

Une tête disparait

Franck Dion

En deux mots

Un film d'une grande poésie aux teintes métaphoriques. Nommé pour les César et les Oscars en 2017.

Synopsis

Jacqueline n’a plus toute sa tête mais qu’importe, pour son voyage au bord de la mer, elle a décidé de prendre le train toute seule, comme une grande !

Pour aller plus loin

L’itinéraire de Franck Dion compte parmi les plus passionnants du court métrage d’animation contemporain, en France et au-delà. Après la réussite unanimement saluée d’Edmond était un âne, le cinéaste a poursuivi sur sa belle lancée en imaginant une histoire métaphorique d’une grande délicatesse, lorgnant vers le surréalisme jusque dans des envolées graphiques inouïes, autour du motif de la dégénérescence de l’esprit, une fois le quatrième âge venu. Son personnage, Jacqueline, semble plutôt perdue. Elle “perd la tête”, comme le langage ordinaire le traduit sans ambigüité... Et littéralement, celle de la gentille mamie apparaît séparée de son corps, ce qui provoque une quête à suspense dans un train lancée à vive allure, pour un voyage vers l’océan où se succèdent références cinéphiliques et picturales. L’atmosphère d’instabilité de la raison vacillante se voit précipiter par une remarquable composition originale de Pierre Caillet et des variations “jazzy” portées par une insolite scie musicale. Une tête disparaît est un chef-d’œuvre, rien de moins, qui fut  au début de l’année 2017 en lice à la fois pour les César et les Oscars.

Générique

Production Papy3D productions

Scénario Franck Dion Musique Pierre Caillet Interprétation Florence Desalme

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
09’28
Animation
Fantastique
Conte
Ordinateur 2D—3D
Canada, France
2016
Francais

Art & Essai

Visa : 144.030

Disponible en physique : oui

Fin de droit : 31/12/2021
Retour haut de page