Retour aux films

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

Le Jardin de minuit

Benoît Chieux

En deux mots

Nommé au César du court métrage. Un incontournable de l'année 2018, à la beauté plastique proche des films d'Hayao Miyazaki.

Synopsis

La lune brille, un jeune couple joue dans la forêt. Leur jeu les entraîne vers un jardin inconnu, au milieu d’une clairière. Inconscients du danger, les jeunes amoureux s'enfoncent dans les méandres du jardin de minuit. Peu à peu submergés par un charme envoûtant, ils s'égarent dans l'étrange labyrinthe. Parviendront-ils à rompre l’enchantement qui les retient prisonniers ?

Pour aller plus loin

Après avoir connu un ample succès, nombre de créateurs d'animation s'échinent à enchaîner avec une œuvre radicalement différente, dans le style graphique comme sur le fond, l'histoire, la forme de récit... C'est le cas de Benoît Chieux, personnalité proche de la nébuleuse Folimage qui, suite à la belle carrière du chantant Tigres à la queue leu leu, choisit de rebondir avec un film sans dialogues, poétique et mystérieux : Le jardin de minuit. Le titre fait remonter à la mémoire, plus ou moins consciemment, celui d'un film parmi les plus secrets de Clint Eastwood, Minuit dans le jardin du bien et du mal, et cette dichotomie existentielle imprègne en effet la trépidante aventure narrée. Nus comme des vers, évoluant dans un environnement au cachet volontiers paradisiaque, un couple tente d'échapper à un félin chaperon susceptible d'évoquer diverses divinités. Pour autant, la métaphore s'affranchit de symboles trop pesants, préférant faire intervenir un petit peuple de créatures surréalistes aux belles transparences pastel.

L'enchantement est total, même lorsqu'il se nimbe d'inquiétude. La réussite méritait bien en 2018 une nomination au César du court métrage d'animation, la deuxième pour Benoît Chieux après celle de ses Tigres... en 2016. Une trajectoire en pleine ascension, donc...

Générique

Production Sacrebleu Productions

Scénario Benoît Chieux Musique Valentin Portron, Marceau Portron

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
10’00
Animation
Conte
Aventure
Ordinateur 2D
2016
Film muet

Art & Essai

Visa : 144.344

Disponible en physique : non

Fin de droit : 19/08/2020
Retour haut de page