Retour aux films

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

Homework

Annika Pinske

En deux mots

Un moment de complicité d'une rare intensité !

Synopsis

Un jeune père, sa fille de douze ans, un night-club, deux secrets et un mensonge qui va résoudre tous les problèmes.

Pour aller plus loin

Film d’école coproduit par la Deutsche Film und Fernsehakademie de Berlin, Homework fut à l’affiche de la sélection internationale du festival de Clermont-Ferrand 2017. Sa réalisatrice Annika Pinske a en outre travaillé comme assistante réalisatrice sur le grand succès du cinéma allemand, et même européen, de 2016 : Toni Erdmann de Maren Ade. Avec Homework, porté par l’excellente direction de ses deux acteurs, elle prend un malin plaisir à brouiller les pistes, la première séquence ne laissant aucunement augurer de ce qui suit : on y voit un père effectuer ses exercices de musculations et “pompes” tout en faisant réviser sa leçon d’anglais à sa fille préadolescente.

L’humour s’invite au cœur de la scène dans le contraste des deux activités et le fait que la jeune fille pèse sur son père pour compliquer sa tâche. On remarque alors à peine le pantalon serré en lycra, doré et électrique, du père, dont la signification prend bientôt toute sa mesure. Il y a alors, aux dépens de la mère absente, un secret partagé réunissant un père de vingt-sept ans seulement (le synopsis en VO le précise) et celle qu’il a engendrée trop tôt, alors qu’il était encore adolescent. Leur complicité, éclatante, n’en est que plus touchante...

Générique

Production Pennybooth

Scénario Ainslie Henderson Musique Maria Kamutzki Interprétation Tim Kalkhof, Emma Frieda Brügler

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
07’00
Fiction
Humour
Portrait
Allemagne
2016
Allemand

Art & Essai

Visa : 2016001923

Disponible en physique : oui

Fin de droit : 31/12/2021
Retour haut de page