Retour aux films

Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

Dilli dreams

Étienne Sievers

En deux mots

Un voyage spatio-temporel poignant dans la vie d'un vieil Indien.

Synopsis

Un journalier âgé, travaillant dans les rues surpeuplées d’Old Dehli, se rappelle son enfance à la campagne et quelque chose qui a changé sa vie.

Avis du programmateur

Dilli Dreams s’impose d’abord au regard par la grande beauté de ses images, utilisant le Scope et mêlant noir et blanc et couleur. Étienne Sievers a quasiment endossé tous les postes sur son film, dont la direction de la photographie et le cadre, si bien que le spectateur a l’impression de feuilleter un superbe album de photographies d’une grande ville du sous-continent indien, fourmillante et en perpétuelle effervescence. Il s’agit là du vieux Dehli (d’où le “Dilli” phonétique du titre) et ses bazars, où un homme, à l’hiver de sa vie, tente de survivre, travaillant encore à l’âge où ses congénères occidentaux coulent une douce retraite.

La rudesse de la vie urbaine indienne est savamment mise en exergue. Sa violence aussi, lorsqu’un malfrat vole le malheureux et le pousse à une course-poursuite. Le film touche surtout en entremêlant les époques et en ravivant le souvenir d’une enfance rurale paisible, bouleversée par une disparition et un départ en ville… L’inspiration d’Étienne Sievers s’enracine dans la culture locale, ne dédaignant pas ce regard fasciné d’un voyageur européen radicalement dépaysé. Ce qui n’est pas illogique, l’auteur ayant à la fois vécu en Europe et en Inde…

Générique

Musique Carlos Bica, Étienne Sievers Interprétation Ram Bihari, Mohammed Faizal, Sandeep Jaiswal, Shakeel Ahmed

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1 Télécharger l'image 2
09’12
Fiction
Allemagne, Inde
2012
Allemand, Indhi

Art & Essai

Visa : 2014002082

Disponible en physique : oui
Retour haut de page