Retour aux films

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.
Sinon, regardez un extrait.

Créer un compte

Vous êtes une salle de cinéma ?
Connectez-vous pour voir le film en entier.

Créer un compte

Blessure

Léo Bigiaoui

En deux mots

Le Grand prix du Nikon Film Festival 2018 !

Synopsis

Le film d’une passagère de métro à la veille de Noël. Le film que vous avez peut-être déjà vécu.

Pour aller plus loin

Version à peine allongée de Je suis une blessure, film de deux minutes vingt ayant remporté le Grand prix du jury (qui était présidé par la réalisatrice et comédienne Emmanuelle Bercot), ainsi que celui du meilleur son au Nikon Film Festival 2018, ce court métrage s’inscrit dans la psyché même du Paris post-attentats. L’eau de la Seine a beau avoir coulé depuis l’indicible horreur de 2015, chacun peut à tout moment en voir resurgir le spectre, sans prévenir et en faisant monter l’angoisse en quelques secondes, sur la base d’un simple détail, dans la rue ou les transports en commun.
Durant un banal trajet en métro, une passagère est ainsi saisie d’une terreur –communicative d’un côté de l’écran à l’autre – en soupçonnant brutalement un passager porteur d’un paquet emballé de papier cadeau – Noël est imminent, nous apprend le synopsis du film – qui pourrait dissimuler de sombres desseins… La dramatisation asphyxiante des médias “mainstream” ayant conditionné de paranoïa nos esprits, même à notre insu, Blessure en dit beaucoup sur l’époque, pas forcément très glorieuse entre tentation de s’abaisser au délit de faciès et but ultime de simplement sauver sa peau.

Générique

Production Frenzy Studios

Scénario Antonin Archer, Léo Bigiaoui Interprétation Marie Desgranges, Dali Benssalah, Abdel Chouffri, Fahmi Guerbâa, Loris Sasso

Télécharger la fiche en PDF Télécharger l'image 1
03’00
Fiction
Portrait
France
2018
Film muet

Art & Essai

Visa : 2019000664

Disponible en physique : non

Fin de droit : 17/03/2021
Retour haut de page